Archives de Catégorie: Formations

Texte sur l’anxiété dans le parcours migratoire par Danielle Gratton

Danielle Gratton, « Une approche interculturelle du parcours migratoire pour comprendre l’anxiété chez l’étudiant immigrant ».  Dans Aline Baillargeon, Édithe Gaudet, et Sylvie Loslier (éds.), Regards croisés sur l’interculturel et la réussite éducative.  Actes de colloque.  Service interculturel collégial.   Montréal.  2011.  Pp. 7-11.

Extrait du texte:

Aborder la question de l’anxiété chez l’étudiant immigrant à partir d’une approche interculturelle signifie qu’il faut tenir compte de tous les acteurs impliqués dans ce type de rencontres et des conditions dans lesquelles la communication se déroule. Les cégeps sont des lieux où se développe une grande variété de relations intercultu- relles au sein d’un quotidien chargé d’expériences multiples. Ces lieux d’apprentissage mettent en évidence, comment les difficultés interculturelles sont systémiques et con- textuelles. Pour nous, l’étude de l’interculturel passe par celle du geste à poser dans un contexte particulier. Il s’agit de contextes différents qui exigent de nouveaux moyens dont il faut se doter pour favoriser l’intégration des étudiants immigrants, sans toute- fois sacrifier l’intégration à la cohésion et à l’efficacité organisationnelle, et l’acquisition d’un diplôme de valeur.

Pour télécharger le texte en format pdf, cliquez ici

Pour télécharger les actes de colloque, cliquez ici


Atelier sur la commensalité

Dans le cadre du récent Festival des sciences sociales organisé au Collège Vanier du 17 au 21 octobre 2011, le LABRRI a organisé un atelier au sujet de la ségrégation et la sociabilité dans les espaces partagés du milieu cégépien.

Voici un résumé de l’atelier, animé par Danielle Gratton et Bob White:

Cliques and Cafeterias : A Workshop About Commensality and the Discovery of Difference

Cafeterias are not only places that people go to in order to eat, but places where they go in order to be together. In today’s world of increased contact between people of different cultural and racial backgrounds, public spaces such as cafeterias are charged with symbolic and social tension, especially where different types of cliques coalesce around common interests or shared identities.  Is it normal for people to form cliques based on linguistic, ethnic or racial identity?  Is the formation of cliques a form of exclusion, or worse yet, racism ?  Commensality—the practice of sharing food—is universal but varies from one culture to another and this commonality may serve as a means of discovering difference on its own terms.  This interactive workshop will use the idea of commensality and space of the cafeteria to explore how difference functions and why it matters.